Envatech :: Mamparas de oficina, divisorias y tabiques móviles
FR | EN | ES

Conception d’espaces de coworking: importance de la conception d’espaces d’inspiration et de co-création

Si la conception est la clé de la génération d’environnements de travail, le «coworking» est essentiel. Le «coworking» doit encourager l’interaction, la collaboration, l’échange d’opinions et d’expériences. L’utilisation fréquente des panneaux mobiles, des paravents séparateurs et d’autres solutions imaginatives pour diviser l’espace répond précisément à ce besoin. Avec le concept ouvert, la conception des espaces de «coworking» se distingue par sa créativité. L’objectif est de créer des environnements confortables dans lesquels les professionnels se sentent à l’aise, améliorant leurs rendements et leur productivité.

Les espaces de «coworking» répondent au nouveau concept de travail collaboratif, en comprenant que la relation entre professionnels de différents domaines crée une valeur ajoutée, qui améliore la productivité et les performances individuelles. Le «coworking» se base sur l’échange d’expériences  et de connaissances, avec des perspectives issues de catégories professionnelles très différentes. Alors, pourquoi mettre des barrières architecturales qui entravent la communication lorsque nous pouvons construire un espace de travail efficace à travers des panneaux ou des cloisons de bureau? Pourquoi ne pas compter à l’intérieur du bureau des espaces destinés aux relations sociales, donnant également une importance particulière aux loisirs, à la détente et à la déconnexion mentale au cours d’une journée de travail?

Le «coworking» est né à la fin du XXème siècle, avec de nouveaux espaces de travail tels que le C-Base de Berlin, fondé en 1995 ou 42 West 24, à New York. Bernie DeKoven a été un pionnier dans l’utilisation de ce terme en 1999 pour se référer au travail collaboratif réalisé au moyen d’ordinateurs. En Europe, le premier environnement de travail partagé a été le Schraubenfabrik à Vienne, ouvert en 2002, ou le « Hub » à Londres, le lancement d’un réseau qui compte actuellement plus de 40 espaces de coworking répartis par les cinq continents.

Conception d’espaces de « coworking »

En ce qui concerne les règles de base pour la conception d’espaces de coworking, la première chose à dire est précisément qu’il n’y a pas de règles. Dans ces environnements de travail, il s’agit avant tout d’originalité et d’innovation, en tant qu’outils pour stimuler la créativité et l’inspiration. Si ces espaces de coworking ont quelque chose en commun, c’est bien une fluidité reflétant les valeurs de cette nouvelle philosophie de travail. Les murs disparaissent ou sont remplacés par des cloisons séparateurs en verre ou des éléments séparateurs qui favorisent la fluidité spatiale, à la fois du point de vue physique – espaces communiqués et lumière fluide – et socialement, encourageant la communication entre ses occupants.

Cependant, la vie privée est également importante dans un espace de « coworking ». La conception de cet environnement de travail doit être suffisamment souple pour offrir des postes individuels aux professionnels, avec les conditions de confidentialité nécessaires pour favoriser la concentration pendant le travail, mais sans les isoler complètement, ainsi que des espaces pour des réunions de travail ou des réunions spécifiques,  et d’autres de nature plus sociale, telles que les aires de repos et de loisirs. Il est également important d’avoir un espace de stockage. L’utilisation des partitions mobiles, des cloisons de bureau ou des panneaux japonais est une ressource commune pour réaliser cette division d’espace flexible, en s’adaptant aux besoins de chaque moment.

Compte tenu de ce principe fondamental, nous avons plusieurs options pour créer un espace de «coworking». Le point de départ le plus courant est un grand espace ouvert dans lequel nous devons créer différents espaces ou environnements de travail communiqués. Les espaces sociaux, tels que la cafétéria ou l’aire de repos, ont la même importance que ceux destinés à un travail productif. Selon les experts, c’est précisément dans ces domaines que les relations sociales et les contacts de qualité entre professionnels sont plus facilement encouragés.

En ce qui concerne la répartition, l’une des formules les plus courantes est de localiser les postes dans l’espace central, de localiser le reste des zones autour d’eux ou de répartir ces postes individuels autour du périmètre, en réservant le centre aux zones de travail. En équipe. Nous devons garder à l’esprit que les professionnels qui fréquentent un espace de «coworking» travaillent sur différents projets et entreprises. Ces espaces doivent donc comporter des cloisons séparateurs ou d’autres éléments de division permettant d’avoir la confidentialité nécessaire pour organiser des réunions de travail, réunions créatives ou conversations plus informelles, mais non moins importantes. De plus, les espaces sociaux devraient être situés à proximité du lieu de travail, afin d’encourager la relation entre les utilisateurs du « coworking ».

Cloisons de bureau pour espaces flexibles

L’architecture et le design actuel offrent différentes formules pour créer ces différents environnements avec les conditions nécessaires pour un espace de «coworking»: portes coulissantes, cloisons mobiles, cloisons de bureaux, paravents séparateurs, panneaux, etc. Parmi eux, les éléments séparateurs de verre se distinguent par leur équilibre réussi entre intimité, isolation acoustique et communication visuelle. Si nous ne voulons pas effectuer de travaux, les cloisons de séparation sont une excellente ressource pour zoner un espace de coworking de manière simple et à la portée de tous les budgets.

Les cloisons de bureau permettent la flexibilité nécessaire dans ces espaces. Une cloison  de bureau créera un espace réservé pour organiser des réunions ou des réunions de caractère plus privé, sans avoir à recourir à des bureaux traditionnels. Ces cloisons séparateurs sont également très appropriés pour la fermeture des zones de repos ou de détente. L’utilisation des cloisons de bureau ou d’éléments de séparation permet de transformer facilement l’espace en ouvrant ces zones réservées au reste de l’espace lorsque nous ne les utilisons pas.

Outre les cloisons de bureau, des panneaux japonais ou des paravents de séparation sont également courants, à la fois pratiques et esthétiques. Même les étagères et les éléments de rangement sont utilisés pour diviser l’espace. Les portes coulissantes et les cloisons mobiles sont également des solutions architecturales offrant un grand potentiel pour la conception de ces environnements.

Comme vous le voyez, le «coworking» nécessite un espace de vie, en constante évolution et en plein essor, comme le souligne EjePrime, au même titre que les activités qu’il abrite et les relations des professionnels qui l’occupent. Sans aucun doute, un défi passionnant dans la conception des bureaux, pour répondre à une philosophie de travail différente, qui souligne l’importance des environnements de travail basés sur la collaboration et la communication.